Tanganyika: un chef traditionnel et sa famille tués dans une attaque armée

Des hommes armés ont tué mardi 28 mars le chef traditionnel Kanambe, son épouse et ses trois fils au village Kanambe, dans le secteur de Bendera au Tanganyika.

Les autorités provinciales dénoncent «un assassinat», qui intervient quatre jours après la découverte dans cette localité du corps d’une habitante du village Mapanda, situé à 12 Km de Kanambe.

Toutes les cinq victimes ont été tuées par balles.

Selon un activiste des droits de l’homme, la communauté Twa à laquelle appartenait le chef traditionnel promet des représailles.

«Après la mort du chef, la communauté des Twa promet des représailles dans le village Mapanda, qui est en train de se vider  de ses habitants. Ils fuient  vers Bendera», témoigne-t-il.

Les autorités provinciales disent s’activer pour dépêcher une équipe d’enquête sur place.

«Nous sommes en train de prendre des dispositions, de chercher à identifier les auteurs de ces assassinats, [perpétrés] malgré les recommandations qui ont été arrêtées à la fin du forum  pour la cohabitation pacifique entre communautés», a annoncé le ministre provincial de l’intérieur, Joseph Kiluba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
Ebola (70)
FARDC (65)
Djugu (43)
Léopards (42)
FCC (34)
Can 2019 (28)
Ituri (26)
Lamuka (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Monusco (19)
Ceni (19)
Sécurité (19)