Kinshasa: contrôle des documents des véhicules de transport à volant à droite

Le contrôle de l’autorisation de transport et du document attestant le contrôle technique des véhicules à volant à droite qui assurent le transport en commun à Kinshasa a débuté mardi 25 avril, sur décision du gouvernement provincial.

Le ministre provincial des Transports de Kinshasa, Godard Motemona, affirme que cette décision a été prise suite aux enlèvements des personnes et aux nombreux accidents de circulation dans lesquels sont impliqués ces véhicules.

Pour le président de la Commission nationale de prévention routière (CNPR), Vale Manga, les véhicules qui assurent le transport en commun doivent disposer de ces documents.

«Il y a un acte que le ministère des Transports et Voies de communication doit nécessairement vous donner. C’est l’autorisation de transport. Vous êtes obligé d’avoir aussi ce que nous appelons le certificat de contrôle technique», précise-t-il, à l’intention des transporteurs.

Craignant d’être interpelés, certains conducteurs de ces véhicules à volant à droite surnommés à Kinshasa « ketch » à cause de leur petite taille hésitent à circuler pendant la journée. D’autres ne circulent qu’une fois la nuit tombée.

En août 2016, le gouvernement provincial de Kinshasa avait interdit l’importation des véhicules à volant à droite. Une décision qui était censée entrée en vigueur à partir de janvier 2017.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner