Tshopo: les FARDC accusées de rançonner la population de Lowa

Les notables de Lowa ont dénoncé samedi 13 mai les tracasseries militaires dont sont victimes les habitants de cette entité du territoire d’Ubundu (Tshopo).

Selon eux, des éléments de l’armée congolaise déployés dans ce secteur collectent de l’argent et de la nourriture dans des marchés et ont érigé des barrières sur tous les axes routiers de desserte agricole.

«Avant de passer ces barrières, il faut payer 1000 ou 2000 FC (2.07 USD). Ces militaires ravissent les gibiers des pécheurs. Certaines victimes passent nuit ligotées», a indiqué à Radio Okapi l’un des notables de Lowa, Thomas Molango Kitoko.

Selon lui, ces militaires au nombre de quarante, déployés depuis quatre mois, sont à court de ration alimentaire.

De son côté, chef de cité d’Ubundu et membre du comité de sécurité du territoire d’Ubundu, Ali Bilali, déclare qu’un rapport sur cette situation est déjà déposé au cabinet du gouverneur de la Tshopo.

Le gouverneur de province et les autorités de la 31è région militaires promettent de s’investir  pour mettre hors d’état de nuire ces militaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner