Kongo-Central: l’UDCO se plaint du manque d’entretien de la route Kinshasa-Matadi

Le parti de la majorité « Union pour le développement  du Congo » (UDCO) se plaint du manque d’entretien de la route Kinshasa-Matadi.

Il appelle le gouvernement congolais à résilier le contrat qui le lie à l’entreprise chinoise de construction CREK7 depuis 2015. Selon le président de ce parti, Venant Wabelo, ce contrat prévoit notamment que l’entreprise chinoise entretienne la route Kinshasa-Matadi grâce au fonds généré par le péage routier.

Ce que, selon lui, CREK ne fait pas.

« On dit dans les clauses [du contrat], qu’il faut réhabiliter la [route] nationale numéro un de Kinshasa jusqu’au pont maréchal, rien n’a été fait. Aucun autogrue n’a été achète alors que les frais alloués à cet achat étaient disponibles », affirme Venant Wabelo.

«Ils prennent 3 500 000 dollars américains le mois. Il y a même des recettes additionnelles. De fois ils atteignent 4 000 000 de dollars américains. C’est pour en faire quoi ? Nous pensons que c’est pour réhabiliter les routes. Mais, ils ne font rien. Avec cet argent, cette route devait être entretenue à tout moment et Il n’y aurait pas de fissures», estime-t-il.

Radio Okapi n’a pas réussi à joindre le représentant de l’entreprise CREK 7 au Kongo-Central.

C’est depuis 2008 que le gouvernement congolais a cédé la gestion des fonds générés par le péage sur la route Kinshasa-Matadi à l’entreprise chinoise CREK7.

Selon les termes de ce contrat, l’entreprise chinoise devait notamment reconstruire le pont Pozo, réhabiliter régulièrement les tronçons délabrés de la route Kinshasa-Matadi jusqu’au pont Marechal, construire dix kilomètres de voirie urbaine à Matadi et financer les travaux de construction du boulevard du 30 juin.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner