Trois ans après le massacre de Mutarule: «Nous avons été abandonnés à notre triste sort» (Témoignage)

«La population vit dans un état de précarité. Elle est rentrée à Mutarule, alors que la plupart de ses biens étaient pillés», confie Etienne Togera, président des jeunes de Mutarule. Dans cette localité du Sud-Kivu, 37 personnes ont été tuées le 6 juin 2014.

Plusieurs maisons ont également été incendiées. Après le massacre, plusieurs habitants avaient quitté la localité.

Selon M. Togera, 70% des déplacés sont rentrés. Ils vivent dans des conditions précaires.

«Depuis que nous sommes ici à Mutarule, je dirais que nous avons été abandonnés à notre triste sort», témoigne-t-il.

Vous pouvez écouter son témoignage dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2017-06/20170607-temoignage-mutarule_1min05sec.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner