Nord-Kivu: des miliciens attaquent deux localités de Masisi

Deux grandes localités du territoire de Masisi, Nyabyondo et Kashebere, au Nord-Kivu ont été attaquées mardi 4 juillet dans la matinée par des miliciens Maï-Maï. Des sources  locales indiquent que les assaillants sont des combattants du groupe armé APCLS. Deux positions de l’armée étaient la cible de ces assaillants.

Six miliciens et un civil ont été blessés au cours des combats, rapportent des sources sur place. Les blessés sont soignés à Nyabyondo.

Les tirs et les détonations d’armes lourdes ont créé la panique dans la population. Certains habitants ont trouvé refuge au centre de santé de la localité et autour de la base de la MONUSCO. D’autres se sont dirigés vers la forêt.

Quelques habitants de Nyabyondo qui sont arrivés dans la cité de Masisi affirment que les miliciens étaient bien armés et en supériorité numérique par rapport aux militaires présents sur place. A en croire les mêmes sources, les assaillants semblaient maintenant se retirer des localités attaquées. Une accalmie semblait revenir dans la zone en fin de journée.

L’administrateur du territoire de Masisi, Dieudonné Tshishiku, annonce que la situation est sous le contrôle de l’armée. Mais il ne donne pas de bilan de ces attaques.

Ces attaques ont affecté le trafic entre la cité de Masisi et Nyabyondo qui a été suspendu. Mardi est le jour du marché des paysans dans la région. Ces derniers y ont renoncé, craignant de tomber dans des embuscades.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner