Marche pacifique en RDC: l’ONG Justicia exige la libération des personnes arrêtées

L’ONG de défense des droits de l’homme Juticia exige la libération «immédiate et sans conditions» de toutes les personnes arrêtées lundi au cours de la marche organisée à Lubumbashi (Haut-Katanga) par le mouvement citoyen Lucha et le collectif de la société civile. Parmi les personnes arrêtées et transférées à la prison de la Kasapa, figurent des membres de Justicia ASBL.

«Nous exigeons la libération des membres des ONG des droits de l’homme, qui ont été arrêtés au cours de la marche de ce lundi», a déclaré à Radio Okapi Patrick Ilunga, chargé des relations publiques au sein de Justifia ASBL. D’après lui, les organisateurs avaient informé les autorités urbaines sur cette manifestation, conformément aux lois en vigueur en RDC.

Selon lui, les personnes arrêtées et écrouées à la prison de la Kasapa figurent des membres de l’ONG Justicia. «Il s’agit notamment de Me Timothée Mbuya, Jean-Pierre Tshibitshiabu, Omar Omba, Jean Mulenda, Patrick Mbuya Kwesha.»

Ces activistes ont été appréhendés lundi par les agents de la Police nationale congolaise (PNC), a poursuivi Patrick Ilunga, au moment où ils se rassemblaient déjà pour amorcer leur marche.   

Justicia rappelle que l’objectif de cette manifestation était d’interpeller la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour qu’elle publie le calendrier électoral complet en vue de la tenue des élections au cours de l’année 2017.

Cette manifestation, prévue dans quelques grandes villes de la RDC par les organisations de la société civile et les mouvements citoyens, avait été dispersée ou interdites par la police.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner