Invalidation des passeports semi-biométriques: le député Alonga saisit la Cour constitutionnelle

Le député de l’opposition Toussaint Alonga a introduit jeudi 21 septembre à la Cour constitutionnelle une requête pour obtenir de cette juridiction l’annulation de la mesure du gouvernement congolais invalidant les passeports semi-biométriques en circulation à partir du 16 octobre.

Dans sa requête, le député accuse le gouvernement d’avoir violé  à travers cette mesure l’article 30 de la constitution, qui reconnait la liberté des mouvements à chaque Congolais.

Membre du Rassemblement et coordonnateur de la Nouvelle dynamique de l’opposition pour le changement, Toussaint Alonga  estime que cette mesure prive également les détenteurs de ces passeports le droit de jouir de leurs patrimoines.

«L’article 34 de la constitution reconnait le droit de propriété à chaque Congolais et ce passeport, ayant été acquis à titre onéreux, fait partie des patrimoines de chaque détenteur et on ne peut pas lui priver le droit d’en jouir », analyse l’élu de Mont-Amba à Kinshasa , avant de promettre de déposer une autre requête à la Cour suprême de justice la semaine prochaine pour « une procédure de référé, section administrative ».
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)