Haut-Katanga : la SNEL prône le recours aux énergies renouvelables

La Société nationale d’électricité (SNEL) plaide en faveur du développement des énergies renouvelables pour remédier au problème de déficit énergique, dont fait face la province du Haut-Katanga et qui pousse les entreprises minières implantées dans la région à recourir à d’autres sources d’énergie qui polluent la nature.

Les délégués de la SNEL ont fait ce plaidoyer à la convention des maires des villes subsahariennes sur le climat et l'énergie, qui s’est tenue jeudi 21 septembre à Lubumbashi.

Cette rencontre visait à souligner la nécessité du  non-recours à certaines ressources naturelles dans la production de l’énergie. Il s’agit notamment de la forêt, dont la coupe abusive de bois pour produire de l’énergie sans en planter d’autres, contribue au dérèglement climatique.

Comme solution, la SNEL a plaidé pour que les miniers soutiennent  le projet de la centrale photovoltaïque située au village Shilatembo (Haut-Katanga). Une centrale photovoltaïque est  un dispositif technique de production de l'électricité par des modules solaires photovoltaïques reliés entre eux.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner