Nord-Kivu : la localité de Kasugho de nouveau occupée par les miliciens du NDC/Rénové

Les miliciens Maï-Maï du groupe Ndume Defense of Congo (NDC) Rénové occupent depuis dimanche 1er octobre le village de Kasugho à Lubero après des combats avec leurs rivaux du groupe Maï-Maï Mazembe.

D’après des sources locales, les miliciens du NDC Rénové sont parvenus à déloger de Kasugho leurs rivaux, qui occupaient la localité depuis dix jours, au terme d’une attaque qu’ils ont lancée vers 7 heures locales.

Les Maï-Maï Mazembe ont dû décrocher après quelques heures de violents combats, précisent ces sources.

Elles font état d’un combattant Mazembe tué et de plusieurs animaux domestiques des habitants emportés par les miliciens en fuite.

Suite à ces combats, le village de Kasugho s’est vidé presque de toute sa population ce lundi, renseigne la société civile locale.

Les déplacés ont trouvé refuge près du sanctuaire des Gorilles à Katoyo, situé à l’est de Kasugho et d’autres se sont dirigés vers le chef-lieu du territoire de Lubero. Des sources locales soulignent que ces déplacés sont sans moyens de survie.

Les mêmes sources pointent l’absence des forces armées de la RDC (FARDC) et de la police dans la localité. D’après elles, les forces de l’ordre sont situées à une quarantaine de kilomètres de Kasugho, abandonnant la population locale à son triste sort.

Le porte-parole des operations Sokola 1 Sud, qui reconnait la situation, fait savoir que des dispositions sont déjà prises au niveau de l’armée pour restaurer l’autorité de l’Etat dans cette zone.     
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner