Loi électorale: les députés de l’opposition saisissent Léon Kengo

Les députés de l’opposition ont rencontré mercredi 6 décembre à Kinshasa le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, pour lui faire part de la controverse autour du projet de révision de la loi électorale adoptée lundi dernier par l’Assemblée nationale.

Ces parlementaires, qui n’ont pas participé au vote  du projet de révision de la loi électorale, disent vouloir attaquer ce texte au niveau du Sénat. Lors de leur rencontre avec Léon Kengo, ils ont dénoncé le danger que ce projet de loi représente pour la sécurité et la démocratie en RDC.

«Nous lui [M. Kengo]avons fait part du danger qui guette [le pays] si cette loi était votée dans son état actuel, en ce qui concerne la paix », a rapporté le président du groupe parlementaire des démocrates libéraux, Léon Mondole.

Dans cet extrait sonore, il souhaite que le Sénat bloque ce « projet de loi anticonstitutionnel », qui a été voté à l’Assemblée national par les seuls députés de la majorité au pouvoir :

/sites/default/files/2017-12/04._061217-p-f-kinrencontrekengodeputesopposition-00.mp3

Lundi dernier, l’Assemblée nationale a adopté ce projet de loi controversé en l’absence des députés de l’opposition, qui ont quitté la salle quelques heures avant le vote pour manifester leur désapprobation.

Le député de la Majorité Henri-Thomas Lokondo, qui désapprouve aussi le nouveau texte, a promis de saisir la Cour constitutionnelle.

De leur côté, les ministres du gouvernement Tshibala issus de l’opposition ont déclaré leur «sentiment d’avoir été trahis». Ils ont confié à Radio Okapi que le projet de loi déposé à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Bruno Tshibala serait diffèrent de celui adopté en conseil des ministres.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires