Nord-Kivu : libération de plus de 30 personnes arrêtées lors des manifestations du 30 novembre

Le parquet de grande instance de Goma a ordonné mardi la libération de plus de 30 personnes arrêtées le 30 novembre dernier lors des manifestations de l’opposition pour réclamer le départ du président Joseph Kabila du pouvoir.
 
Parmi les personnes libérées figurent six opposants dont cinq membres de l’UDPS et un de l’UNADEF ainsi que vingt-deux militants des mouvements citoyens LUCHA et FILIMBI.
 
Le représentant du Rassemblement de l’opposition au Nord-Kivu, Jean Baptiste Kasekwa accuse la police d’avoir torturé les personnes relaxées lorsqu’ils étaient en détention. D’après lui, la plupart des manifestants sont traumatisés à la suite des sévices subis lors de leur interpellation.
 
Il promet des actions en justice contre l’autorité urbaine, coupable selon lui d’avoir interdit une manifestation qui était pacifique.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)