Le président tanzanien «attristé et choqué» après l’attaque de la base de la MONUSCO à Semuliki


Le président tanzanien, John Magufuli a exprimé son chagrin et son choc alors que 15 casques bleus des Forces de défense populaire de Tanzanie (TPDF) sont morts et que 44 autres ont été blessés lors d'une attaque, jeudi 7 novembre à Semuliki dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

«J'ai été attristé et choqué par les informations faisant état de la mort des soldats tanzaniens tués lors de leur mission de maintien de la paix en RDC», a déclaré le président Magufuli dans sa déclaration.

Dans son message de condoléances, le président Magufuli a également exprimé son chagrin alors que deux autres soldats du TPDF dans la mission de maintien de la paix de la RDC ont disparu.

Il a transmis ses condoléances au ministre de la Défense, au chef des Forces de défense, aux familles endeuillées et aux Tanzaniens pour les soldats tombés au combat qui ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (132)
marche (75)
FARDC (69)
Monusco (51)
Elections (46)
Police (37)
ADF (32)
Kinshasa (29)
Ceni (26)
UDPS (26)
CLC (24)
Cenco (23)
Beni (23)
attaque (21)
déplacés (17)