L’UDPS/Kibassa exige la libération de son secrétaire national enlevé à Kinshasa

Dans un communiqué publié lundi 25 décembre, l’UDPS/Kibassa exige la libération «sans conditions» de son secrétaire national chargé de la jeunesse, Marcel Panzu, enlevé samedi dernier. Les raisons pour lesquelles il a été appréhendé n’ont pas encore été indiquées.

Le secrétaire général de ce parti de l’opposition, Me Séraphin Umba, explique les circonstances de cet enlèvement :

«Le dimanche très tôt matin, nous avons appris par sa femme que les gens sont venus le prendre. Ils ne se sont pas identifiés. Quand on a cherché à comprendre où est-ce qu’on avait amené Marcel Panzu, vers 12 heures, on a fini par dénicher qu’il était [détenu par] les services spéciaux.»

Il a indiqué que personne n’avait pu leur expliquer les raisons de son arrestation.

«C’est une journée où les bureaux étaient fermés. On le saura peut-être mardi [26 décembre]. Mais, nous savons qu’il a mené des activités intenses, notamment en rapport avec la marche du 30 novembre et il a même été arrêté. Il a aussi lancé une campagne, très soutenue, des sifflets que l’Eglise catholique a instaurée chaque jeudi», a relaté le secrétaire général de l’UDPS/Kibassa.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner