Equateur: réhabilitation des ministres du gouvernement Bolamba

Plusieurs ministres du gouvernement Bolamba réputé démissionnaire ainsi que certains cadres provinciaux, qui étaient mis à la touche, ont repris le service vendredi 5 janvier. Ils ont été réhabilités par un arrêté du nouveau gouverneur intérimaire, Alexis Nkumu Isangola.

La mesure est rendue effective après le jour férié du 4 janvier. Elle annule les 22 arrêtés qu’avait pris Mme le gouverneur intérimaire, Jeannine Intombi. Celle-ci avait a été relevée de ses fonctions sur base d’un message du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Ramazani Shadary, le 27 décembre dernier.

Au cabinet du gouverneur, les anciens directeur et conseillers ont repris leurs fonctions ; au détriment de l’équipe nommée par Mme Jeannine Intombi. Le commissaire provincial aux finances, l’ordonnateur délégué, également commissionné par celle-ci, cèdent désormais leurs fauteuils, a affirmé l’actuel gouverneur intérimaire Alexis Nkumu Isangola. 

De même le maire adjoint de Mbandaka, suspendu pour insubordination à son titulaire, doit reprendre ses fonctions, a-t-il ajouté, sur instruction de la hiérarchie. La régie financière, DGRPEQ, n’est pas en reste.  L’ordre ancien y est rétabli avec la reprise de l’ancienne équipe directrice nommée par Tony Bolamba.

A l’hôtel Cité du gouverneur, Benjamin Lokondo, directeur du cabinet limogé, dit ne pas être informé jusque-là et se réserve de tout commentaire.

Sur instruction du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, la mission des autorités réhabilitées est d’expédier les affaires courantes et préparer la remise reprise avec le nouveau gouverneur élu.

La situation est plutôt comparable à une jungle, où l’illégalité a élu domicile, estime le président de la  société civile de l’Equateur, Fabien Mungunza. Il appelle alors à l’investiture rapide du nouveau gouverneur élu pour le retour à la légalité dans la province.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner