Haut-Katanga : la capacité production de la centrale hydroélectrique de Mwadingusha passe de 11 à 32 mégawatts


La capacité de production de l’énergie électrique à la centrale de Mwadingusha au nord de Likasi (Haut-Katanga) est passée de 11 à 32 mégawatts, indique un communiqué  de l’entreprise canadienne Ivanhoe Mines qui exploite le gisement minier de Kamoa-Kakula à Kolwezi.

Cette information est confirmée par la SNEL, partenaire dans ce projet dont les travaux sont exécutés par la firme suisse Stucky et financés par l’entreprise Ivanhoe Mines.

Sur six générateurs de la centrale de Mwadingusha, trois sont déjà modernisés grâce à ce partenariat public-privé. Celui-ci lie Ivanhoe Mines qui exploite le gisement minier de Kamoa- Kakula à Kolwezi à la Société nationale d’électricité, (SNEL).

Les trois autres générateurs de la centrale hydroélectrique de Mwadingusha seront opérationnels vers la fin de l’année prochaine, indique le communiqué de l’entreprise Ivanhoe Mines.

Le rétablissement de la capacité de production de l’énergie électrique à Mwadingusha à 71 mégawatts permettra de soutenir le projet de production de cuivre à la mine de Kamoa.
Ce projet est l’un de ceux qui visent la révision et l’augmentation de la production des trois centrales à savoir Mwadingusha, Koni et Nzilo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
FARDC (58)
Djugu (53)
Elections (50)
Monusco (45)
CLC (34)
Ceni (33)
marche (28)
UDPS (27)
déplacés (25)
Police (23)
Beni (20)
Ituri (20)
Cenco (17)
Linafoot (17)