Beni : les FARDC reprennent le contrôle de trois «bastions stratégiques» des ADF

 
Les FARDC ont repris ce lundi 15 janvier trois bastions stratégiques des ADF dans le territoire de Beni. Trois jours après le début de leur offensive dénommée «Usalama 2», les forces loyalistes ont repris le contrôle de Sesele, Mambaiko et Silimbamba.
 
Selon des  sources militaires, ces positions conquises par l'armée sont les bastions stratégiques qui ont été utilisés par les ADF pour la préparation de dernières attaques sur l'axe Mbau-Kamango.
 
Les FARDC sont en progression vers d'autres positions des présumés ADF situées dans «le triangle de la mort» entre les localités de Mbau, Kamango et la commune rurale d'Oicha, précisent les mêmes sources. L’armée veut «détruire plusieurs sanctuaires des ADF et prendre le contrôle de la zone appelée All Spice».
 
Les sources militaires présentent cette zone située dans la profondeur de la forêt du territoire de Beni comme l'actuel quartier général des ADF utilisé pour la formation de leurs combattants et la planification des nombreuses attaques dans la région.
 
Les FARDC ont lancé samedi 13 janvier une offensive contre tous les groupes armés, dont les ADF, actifs dans les territoires de Beni et Lubero. Il s’agit pour l’armée de «la  dernière opération militaire  pour restaurer la paix et la sécurité dans la région», a déclaré le commandant du secteur opérationnel Sokola 1  Grand nord, le général Marcel Mbangu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner