Blocage d’accès à internet : les commerçants ont perdu environ 10% de leurs chiffres d’affaires quotidiens


 Le blocage d’accès à internet et aux sms par le gouvernement a fait perdre aux commerçants du secteur environ 10% de leurs chiffres d’affaires quotidiens, dénonce la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

Cela a préjudicié principalement les secteurs comme ceux des banques, du tourisme, des agences de voyages en ligne, les vendeurs des véhicules en lignes et les détenteurs des sites de marketing sur internet.

 «Sans de jugement sur les motivations sécuritaires ayant dicté ces mesures et qui doivent prévaloir sur toute autre forme de considération, il faut savoir que celles-ci ont fait perdre aux fournisseurs de ce service, plus ou moins 10% de leurs chiffres d’affaires journaliers. Les autres activités pour lesquelles le secteur de communication sert de support, ont été également impactés, notamment, le secteur bancaire, le secteur du tourisme, le secteur du voyage, le secteur de l’hôtellerie.  La FEC, dans la mesure du possible, souhaite que des telles décisions soient discutées avec les opérateurs, de manière à limiter dans son exécution, des effets pour la conduite des affaires», indique Albert Yuma.

L’accès à l’internet et aux SMS a été bloqué dimanche 21 janvier à minuit, jour prévu par le CLC pour marcher afin de réclamer l’application intégrale de l’accord du 31 décembre.
La dernière coupure d’internet et SMS remonte dans la nuit du samedi à dimanche 31 décembre 2017.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner