Djugu : un chef coutumier appelle à l’implication des autorités pour le retour de la paix

Le chef des Bahema, une communauté du territoire de Djugu (Ituri), appelle à  l’implication des autorités pour que la paix revienne dans ce territoire.
 
«Ces cas des tueries doivent cesser. Nous voulons que nos enfants retournent à l’école et que ceux qui sont partis reviennent. Pour cela, nous attendons que nos autorités fassent quelque chose», a dit à Radio Okapi Pilo Mulindo, le chef des Bahemas.  
 
Depuis deux mois, ce territoire est touché par des violences intercommunautaires et plusieurs déplacements de la population ont été enregistrés notamment dans le groupement de Blukwa, considéré par des sources sécuritaires comme l’épicentre de ce conflit.
 
Sur place, près de 2 600 cases ont été incendiées dans les violences, a indiqué  le chef Bahema. D’après ce chef coutumier, les récentes violences intercommunautaires ont fait plus de30 morts et dix de onze regroupements de sa chefferie ont été affectées par ces violences.
 
Depuis deux semaines, policiers,  militaires et casques bleus de la MONUSCO organisent des patrouillent dans la zone. D’après le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani Shadari, les forces de l’ordre déjà actifs sur le terrain seront renforcées avec de nouvelles unités pour restaurer la paix dans cette partie de la province et permettre le retour des déplacés dans leurs villages.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner