Lomami : le chef Kamanda Mutamba de Basongye condamné à 31 mois de prison


La cour d’appel de Mbuji-Mayi a condamné jeudi 22 mars le grand chef Albert Kamanda Mutamba Lumpungu de Basongye dans la province de Lomami à 31 mois de prison. Le condamné qui est un député provincial copté de Lomami était poursuivi pour rébellion, détention illégale d’arme et coups et blessures simples.

Le collectif de la défense du chef Kamanda appelé aussi « Yakaumbu 4 » affirme que cette condamnation est politique.

«Nous estimons que c’est une condamnation purement politique parce les éléments constitutifs de toutes ces infractions n’étaient pas établis en fait comme en droit. Mais malheureusement et contre toute attente, la cour vient de condamner notre client pour coups et blessures simples au moment où il n’y avait même pas une réquisition annexée dans le dossier et pour détention illégale d’armes de fabrication indigène. Comme il y a concours matériel d’infraction, ils sont allés jusqu’à 31 mois», regrette Me Eric Kapuadi, l’un des avocats du grand chef de Basongye.

Il entend aller en appel à la cour suprême de justice.

Le grand chef de Basongye a été arrêté à Kabinda et transféré à Mbuji-Mayi. Un procès en flagrance a été ouvert à son encontre mardi pour les infractions de rébellion, détention illégale d’armes et recel des malfaiteurs. ​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner