Examen d’Etat : l’Agence congolaise de presse revendique la publication des résultats

L’Agence congolaise de presse (ACP) revendique la publication des résultats de l’examen d’Etat, édition 2017-2018. Lors d’un point de presse organisé lundi 11 juin à Kinshasa, son directeur général, Lambert Kaboyi, estime que publier ces résultats rentre dans les prérogatives de son agence.

Pour Lambert Kaboyi, il n’est pas normal que la publication des résultats de l’examen d’état soit confiée aux privés, pendant que l’ACP publie chaque année une édition spéciale réservée à l’Examen d’Etat, à travers son bulletin d’informations.

« Depuis des années, comme vous le savez, c’est au niveau de l’agence congolaise de presse qu’on publiait les résultats des examens d’état, et vous savez pertinemment bien que l’agence congolaise de presse constitue la source des distributions des informations officielles pour tous les organes », a rappelé le responsable de l’ACP.

Il a indiqué que cette agence officielle est un support écrit permettant depuis des décennies, aux finalistes du cycle secondaire, à se faire inscrire dans les universités et instituts supérieurs du pays et de l’étranger.

« C’est un organe fiable, un organe légitimement reconnu par l’Etat. Et à tout seigneur, tout honneur. On doit remettre le droit de publication des résultats des examens d’états à l’Agence congolaise de presse. En ce qui concerne le bulletin qui doit éditer en principe les résultats, ce bulletin doit être un bulletin spécial, étant donné que la publication des examens vient périodiquement », a-t-il poursuivi.

Lambert Kaboyi a fait savoir que l’ACP anciennement AZAP [Agence zaïroise de presse], publiait et publie jusqu’à ce jour, son bulletin dans lequel on peut trouver tous les résultats, et que son site web est toujours mis en page.

Actuellement, les résultats de l'Examen d'Etat sont publiés par les entreprises de téléphonie cellulaire, via les SMS payants. En début du mois de mars dernier, le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) et le Magazine Grace Monde avaient signé un partenariat pour la publication sous format papier des résultats de l’examen d’Etat.

Selon ce protocole, le ministère de l’EPSP s’engageait à incorporer dans les frais de participation aux épreuves, 5 600 FC (3.5 USD) comme prix d’achat du numéro spécial de la revue. Une décision contestée par les ONG, dont la Coalition nationale de l’éducation pour tous en RDC (CONEPT). Le ministre Gaston Musemena a dû surseoir à cette décision.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (40)
Opposition (33)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)