Lutte contre Ebola : les chefs des quartiers de Beni dotés de téléphones cellulaires


 
Trente chefs des quartiers des quatre communes de Beni ont reçu des téléphones cellulaires dans le cadre de la riposte contre la maladie à virus Ebola dans cette ville du Nord-Kivu. L’épidémie a déjà fait 104 morts dans la région.
 
Selon le directeur général de la lutte contre la maladie et coordonnateur de la riposte au ministère de la Santé, docteur Bathe Ndjoloko, ces téléphones vont faciliter le travail d’alerte, si des cas suspects sont localisés dans les quartiers de Beni.
 
« Nous avons augmenté la capacité des chefs des quartiersde pouvoir notifier, de pouvoir nous alerter.  C’est pourquoi, nous leur avons donné ces téléphones avec crédits pour qu’ils nous rapportent le plus des cas possibles et qu’ils s’approprient de la lutte contre Ebola »,a-t-il expliqué.
 
L’équipe chargée de la riposte contre Ebola et les chefs desquartiers conviennent travailler ensemble dans la lutte contre l’épidémie. « Nous allons maintenant travailler davantage, y compris avec les relais communautaires, tous les acteurs sociaux et la société civile, qui s’est aussi engagée comme réellement actrice principale de cette riposte », a poursuivi Dr Ndjoloko.
 
Dans son communiqué publié mardi, le ministère de la Santé indique que depuis le début de l’épidémie, il y a 181 cas confirmés, dont deux nouveaux. Les statistiques font état de 104 décès et 57 guérisons ; alors que 32 cas suspects sont en cours d’investigation.

Vous pouvez écouter le docteur Ndjoloko ici: 

/sites/default/files/2018-10/181018-p-f-beni_invite_docteur_bathe_ndjoloko.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner