Sud-Kivu : 67 Maï-Maï se rendent aux FARDC à Lulimba

 Soixante-sept miliciens Maï-Maï se sont rendus aux FARDC samedi 20 octobre à Lulimba dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu) avec armes et munitions. L’état-major opérationnel Sokola 2 Sud s’en félicite et dit suivre le processus normal de démobilisation.  

Déjà, le vendredi 19 Octobre 2018, 34 éléments Maï-Maï se sont rendus aux FARDC à Mahembe, localité située à 30 Km de Lulimba sur la route de Salamabila. Avec eux, 12 armes dont 10 AK 47. Quelques heures plus tard, 13 autres combattants se rendent aux FARDC à Tchuki, 13Km de Penemende sur la RN5 vers Salamabila. Ils étaient munis de 8 armes à feu.  

Dans l’ensemble et dans l’espace d’une semaine, les FARDC affirment avoir reçu 67 miliciens avec 22 armes Ak 47 à l’Etat major secteur opérationnel. D’autres ont annoncé leur reddition récente.  

Ces redditions sont les résultats de la campagne de sensibilisation menée par le général de brigade David Rugayi, après avoir récupéré toutes les localités autrefois occupées par Amuri Yakutumba et Malaika, deux chesf des miliciens maï-maï. 

Déjà la semaine dernière, après le passage du chef d’Etat-major général dans la région, 122 miliciens s’étaient rendus avec 60 armes à Kabambare, 20 autres à Kabeya, près de Lulimba en territoire de Fizi. Ils sont tous cantonnés à Lulimba en attendant le processus de démobilisation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner