Alain Atundu : « Lorsqu'on fait partie du FCC, on est à la disposition de l’autorité morale »

André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la MP estime que ceux qui font partie de la plateforme  Front commun pour le Congo (FCC) peuvent être nommé par l’autorité morale avec ou sans une consultation préalable. 

Il réagissait aux interventions de certains cadres et personnalités qui se retrouvent dans l’équipe de campagne du candidat du FCC et affirment qu’ils n’ont pas été consultés. Il s’agit par exemple de certains journalistes et du sélectionneur de l’équipe nationale, Florian Ibenge.  

« Lorsqu'on fait partie d’une organisation comme la MP, ou lorsqu’on est une personnalité de la MP ou du FCC, on est à la disposition de l’autorité morale et de l’autorité de coordination. Si une personne n’a pas été consultée et que son nom a été cité, est-ce que ça vaut la peine de faire un remue-ménage ? S’il est de l’opposition, on peut comprendre. Nous n’avons enregistré aucune réaction négative », a réagi André-Alain Atundu. 

Le Front commun pour le Congo a publié, samedi 3 novembre, son équipe de campagne pour la présidentielle du 23 décembre prochain. Les personnes désignées devront travailler pour faire élire le candidat de cette plateforme, Emmanuel Ramazani Shadary. Le dauphin de Joseph Kabila est lui-même coordonnateur de cette équipe scindée à deux niveaux : national et provincial.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner