Echauffourées à l’UNIKIN: le ministre Mbikayi appelle au calme

Au lendemain des échauffourées qui ont coûté la vie à deux étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Steve Mbikayi, ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, a appelé vendredi 16 novembre à Kinshasa toute la communauté estudiantine au calme.  

Le gouvernement a toujours condamné l’usage d’armes létales sur les sites universitaires, a indiqué  au cours d’un point de presse. Il a promis de s’impliquer pour que les instances judiciaires sanctionnent les auteurs des tirs ayant mis fin à la vie de ces deux étudiants.  

Selon lui, des “contacts poussés” ont eu lieu avec les autorités académiques et les représentants des professeurs de l’université. Ces échanges ont abouti à un compromis sur les revendications des professeurs. «Il faut aussi dire qu’on a entamé les négociations avec l’APUKIN qui ont abouti à un accord dans lequel on s’est engagé à donner tout ce qu’ils demandent », a indiqué Steve Mbikayi.  

En outre, « j’ai personnellement parlé avec le général commandant de la [police dans la] ville de Kinshasa pour lui dire que, quelle soit la manifestation sur le Campus, les policiers n’y entrent pas. Ils devraient rester tout autour de l’université », a-t-il poursuivi.  

Vous pouvez écouter Steve Mbikayi dans cet extrait :

/sites/default/files/2018-11/171118-p-f-kinshasa_steve_mbikayi-tres_bon.mp3

Le calme est revenu vendredi sur le site de l’Université de Kinshasa après les échauffourées de la veille, qui ont coûté la vie à un étudiant. Les étudiants manifestaient leur colère à la suite du décès de leur camarade blessé par balle lors de la dispersion de leur marche du lundi dernier par la police. Ils exigeaient la levée que les professeurs observent depuis lundi 8 octobre dernier.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner