Unikin : « Le policier qui avait tiré est en train d’être jugé et sera sanctionné » (Steve Mbikayi)

« Le policier qui avait tiré est aux arrêts, il est en train d’être jugé et sera sanctionné », a déclaré le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi mercredi au Senat. Il répondait à une question d’actualité sur les manifestations des étudiants en début de semaine contre la grève des professeurs à l’Université de Kinshasa. Un policier avait ouvert le feu sur les manifestants. Selon la police, deux étudiants ont perdu la vie lors de ces événements.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire a condamné par la suite l’usage d’arme sur le campus universitaire, indiquant que la police n’est pas placée sous ses ordres. Il a par ailleurs affirmé que toutes les dispositions conséquentes ont été prises pour « désamorcer en toute responsabilité cette crise ».

Le sénateur Florentin Mokonda Bonza, auteur de la question d’actualité estime qu’«il est inacceptable que la police tire à balles réelles dans un campus universitaire».

Pour le sénateur, ce qui s’est passé au campus de l’Université de Kinshasa et surtout la grève qui s’y poursuit est une preuve d’incompétence et d’irresponsabilité du gouvernement.

Les professeurs en grève réclament l’application du protocole d’accord signé le 13 octobre 2017 entre le gouvernement et le banc syndical du personnel de l’Enseignement supérieur et universitaire et le remboursement du trop-perçu sur le crédit véhicule.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner