Elections 2018 : Néhémie Mwilanya fustige les appels à la violence

Le coordonnateur du comité stratégique du Front commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, a fustigé, lors d’un point de presse lundi 3 décembre, le comportement de certains acteurs politiques qui appellent à la violence contre le processus électoral.

« Nous pensons que cela est extrêmement grave, parce qu’en démocratie on devrait être libre d’exprimer ses opinions. Mais, on devrait justement s’abstenir des appels à la violence parce que ses opinions ne sont pas suivies. C’est un déni de démocratie », a-t-il affirmé.

/sites/default/files/2018-12/041218-p-f-kin_nehemie_mwilanya.mp3

Il a également condamné ceux qui appellent au boycott de la machine à voter, estimant que c’est un point déjà classé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner