Incidents à la campagne de Fayulu : Kyungu indexe la police et l’armée

« On nous a arrosé des gaz lacrymogènes, on nous a brutalisé, on est allé sur le lieu du meeting, on a vandalisé tous les matériels », a déploré le coordonnateur de la coalition Lamuka dans le Grand Katanga, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, après les échauffourées qui ont émaillé mardi 11 décembre l’arrivée à Lubumbashi de Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka à l’élection présidentielle. 

« Nous ne comprenons pas pour quelle raison. Seuls, eux-mêmes qui ont fait ça ne peuvent pas mentir pour dire qu’il s’agit d’un parti adverse. Non, il s’agit du gouvernement qui nous a envoyé la police et l’armée pour faire ce que l’on vient de subir », a-t-il dénoncé. 

Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), qui soutient également la candidature de Martin Fayulu dans le cadre de la coalition Lamuka a aussi condamné ces incidents de Lubumbashi.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (56)
FARDC (55)
Beni (37)
Kinshasa (37)
Ceni (32)
Monusco (29)
Yumbi (27)
FCC (27)
élection (26)
Linafoot (24)
UDPS (23)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Vclub (22)
Mazembe (22)