Beni : le chef de parquet près le tribunal de paix de Beni demande aux OPJ d’être des artisans de la paix

 

Jean Claude Batsieba, procureur et chef de parquet près de tribunal de paix de Beni, rappelle qu'un Officier de police judiciaire (OPJ), un officier du ministère public qui arrête doit respecter les droits de la personne. Il s’exprimait mardi 18 décembre au cours d'une table ronde avec les autorités judiciaires. Une activité organisée par le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme à l’occasion du 70ème anniversaire de la déclaration universelle des Droits de l’Homme et de la clôture de campagne des 16 jours d’activisme contre les violences sexuelles.

« Un OPJ ne doit pas soumettre les personnes arrêtées à la torture, au traitement dégradant et inhumain. Il doit plutôt rappeler ses droits, le droit à la communication, le droit de se faire accompagner, assister par un conseil de son choix. Il peut également être en contact avec les membres de sa famille », a expliqué Jean Claude Batsieba. Il a conclu en demandant aux OPJ d’être des artisans de la paix, parce que « la justice élève une nation et la justice restaure, réhabilite et sanctionne ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (153)
Ebola (123)
Djugu (56)
FARDC (53)
Léopards (51)
FCC (49)
Beni (37)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (25)
Caf (23)
AFDC-A (23)
CAN (21)
Monusco (19)
CACH (19)