Tshopo : sept personnes blessées dans des accrochages entre les partis du FCC

Sept personnes ont été blessées lundi et mardi 18 décembre à Ubundu, un territoire de la province de la Tshopo, à la suite des accrochages entre les partisans du regroupement politique Alliance des démocrates pour le renouveau et le progrès (ADRP) et ceux du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), deux partis du Front commun pour le Congo (FCC). Dans une déclaration faite mercredi 19 décembre à Radio Okapi, les membres de l’ADRP accusent ceux du PPRD de « comportement antidémocratique. »

Ils affirment que le PPRD empêche leurs candidats de battre campagne à Ubundu, un territoire de la Tshopo. Ces deux formations politiques sont membres du Front commun pour le Congo (FCC).

Selon Jean Marc Mongame, mandataire du regroupement politique ADRP, mardi 18 décembre, leurs membres ont été victimes de jet des projectiles pendant la campagne électorale, de la part des sympathisants du PPRD.

Il indique que leurs activités politiques ont été perturbées par l’autre camp, faisant deux blessés, dont lui-même.

« Nos camarades du PPRD chassent les gens qui battent campagne pour leurs candidats. Ils mettent des gros véhicules sur les artères, jettent des pierres sur nous. A Ubundu, nous vivons comme si nous étions de l’opposition et que seul le PPRD est de la majorité présidentielle, alors que nous sommes tous de la majorité. On a tous un objectif : faire passer notre candidat Emmanuel Ramazani Shadary », a fait savoir Jean Marc Mongame.

Lundi 17 décembre, un accrochage a été signalé entre un autre parti AAARC, du FCC et le PPRD, tous du FCC. Le bilan fait état de cinq personnes blessées graves. Toutes sont admises à l’hôpital général d’Ubundu pour des soins.

Selon la Société civile locale, l’incident s’est produit lorsque les militants du PPRD ont empêché un candidat député provincial d’AAARC qui venait d’arriver dans la cité, en provenance de Kisangani, de poursuivre la route jusqu’à sa résidence.

Pour le moment aucun cadre du PPRD n’a encore réagi à ces allégations.

La campagne électorale se poursuit en République démocratique du Congo (RDC) jusque vendredi 21 décembre à minuit. Les élections sont prévues dimanche 23 décembre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires