Déclaration de l’UA : une démarche pour aboutir à un climat de paix, affirme Christophe Lutundula

La plateforme G7, membre de la coalition Lamuka, qui soutient la candidature de Martin Fayulu, estime que la déclaration de l’Union africaine (UA) est une démarche pour aboutir à un climat de paix. Selon lui, cette déclaration est de « sagesse et de justice ».

« Nous nous félicitons de cette déclaration. Il y a des contestations sérieuses et des doutes sur les résultats que la CENI a publiés. A Lamuka, nous avons des résultats sur la base des procès-verbaux, mais aussi la CENCO [Conférence épiscopale nationale du Congo] et les médias internationaux crédibles ont publié des résultats véridiques, puisés à la source », indique vendredi 18 janvier, Christophe Lutundula, le président de G7.

Il pense qu’il n’y a pas deux façons d’apaiser et de créer des conditions de paix et des conditions de concorde nationale, « sans accepter le recomptage manuel sur la base des pièces prescrites par l’article 71 de la loi électorale ».

Dans son communiqué du jeudi 17 janvier, l’UA demande la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections par la Cour constitutionnelle. Elle dit émettre « des doutes sérieux sur la conformité des résultats provisoires, tels qu'ils ont été publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), proclamant Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle. Martin Fayulu, classé deuxième, a saisi la Cour constitutionnelle pour contester ces résultats.

Le ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende a fustigé l’ingérence de l’UA dans le fonctionnement de la justice congolaise.

« La Cour est indépendante, et de nous et de l'Union africaine. Je ne pense pas qu'il appartienne au gouvernement ou même à l'Union africaine de dire à la Cour ce qu'elle doit faire », a-t-il déclaré à l’AFP.

A ce sujet, Christophe Lutundula soutient qu’en vertu des instruments internationaux auxquels la RDC est partie prenantes, l’UA a un mot à dire.

Parmi ces instruments internationaux, il a notamment cité la Charte africaine de la démocratie, de la bonne gouvernance et des élections.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires