Politico.cd : « L’UA, la CIRGL et la SADC appellent la Cour Constitutionnelle à suspendre la proclamation des résultats définitifs »

Revue de presse du 18 janvier 2019

L’appel à la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections a été lancé par le sommet consultatif de l’Union Africaine (UA), la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs et la Communauté (CIRGL) et la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC). Cet appel occupe ce matin une place de choix à la Une des médias en ligne de ce vendredi 18 janvier 2019.

Pour Politico.cd, « les chefs d’Etat et de gouvernements présents à la réunion d’Addis Abeba le 17 janvier ont conclu à des doutes sérieux quant à la conformité des résultats provisoires proclamés par la Commission Electorale Indépendante (CENI) avec les suffrages exprimés », l’UA dans un communiqué.

En conséquence pour ces dirigeants africains, « les chefs d’Etat et de gouvernements ont appelé à suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections », poursuit le document lu par Politico.cd.   

Au cours du même sommet, Actualité.cd évoque le fait que dans la journée, le message était tout autre. La SADC s’étant réuni à Addis-Abeba peu avant l’UA invitait « la communauté internationale à soutenir le Gouvernement de la République démocratique du Congo en vue de préserver un environnement stable et pacifique après les élections historiques et d’éviter toute action pouvant entraver le processus électoral ». 

7 sur 7.cd pointe aussi l’appel de la SADC à la communauté internationale pour « respecter la souveraineté et la constitution de la RDC ».

Une position qui satisfait le gouvernement congolais note pour sa part Cas-info.ca qui estimait avant la dernière position de l’UA que la posture de la SADC était « un camouflet que l’organisation sous régionale vient d’infliger au Président zambien, coupable d’avoir essayé de demander le recomptage de voix de l’élection présidentielle ».

Revenant sur les conclusions de la réunion d’Addis-Abeba, Politico.cd souligne que « Kinshasa n’a pas signé le communiqué conjoint UA, CIRGL et SADC demandant la suspension de la publication des résultats définitifs de l’élection présidentielle en RDC. « On nous a fait part du communiqué, mais nous n’avons rien signé », a affirmé un diplomate congolais joint par Politico.cd, soulignant que « c’était une réunion consultative des chefs d’Etat. Il n’y a donc aucune décision contraignante. Ce communiqué n’a aucune valeur ».

 

 

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires