Kinshasa : la police met en garde la coalition Lamuka à la suite des dérapages enregistrés lors de son meeting

Le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa met en garde la coalition Lamuka à la suite des dérapages constatés en marge de son meeting organisé samedi 2 février.

Dans un communiqué publié le même jour, la police déplore l’appel à la désobéissance civile lancée par certains organisateurs du meeting à leurs militants estimés à 3800. Ce qui a fortement troublé l'ordre public dans la partie Est de Kinshasa. Un journaliste de la chaîne Afrika TV a été agressé et blessé. Sa voiture, une Toyota vitz, a été caillassée par les partisans de Lamuka, détaille le communiqué.

Le commissariat provincial de la police rappelle que les clauses issues d’une réunion avec les organisateurs dudit meeting tenue le vendredi 1er février, en vue des dispositions sécuritaires pour éviter tout dérapage avant pendant et après l'activité, indiquaient que le meeting ne devrait pas se transformer en une marche ou caravane motorisée pour ne pas troubler l'ordre public.

« Mais force est de constater que les organisateurs du meeting ont violé intentionnellement les clauses de la rencontre de vendredi dernier », rapporte la police.

La police déplore également la présence des mineurs parmi les participants au meeting. Elle affirme avoir fait l'objet d'insultes et provocations des militants qui entonnaient des chansons incitant à la haine ethnique.

Partant de ce constat, SylvanoKasongo commissaire provincial de la police qui signe le communiqué, affirme que des tels dérapages ne seront plus tolérés dans l'avenir. « Si des tels actes se répètent, la police usera des moyens légaux pour maintenir l’ordre public », conclut le communiqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (50)
Ceni (32)
Kinshasa (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)