Elections des gouverneurs : 12 candidatures invalidées

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié vendredi 15 février la liste des candidats gouverneurs et vices gouverneurs pour 24 provinces sur les 26 que comptent la RDC. Dans l’ensemble, douze candidatures (dix pour des indépendants et deux de partis politiques) sont déclarées irrecevables. Quant aux candidatures retenues, la province de la Tshopo bat le record, avec treize prétendants pour diriger l’exécutif provincial. 

Deux partis ont vu leurs candidatures invalidés. Il s’agit de l’UDPS-Tshisekedi, pour la province de la Lomami, et de Union des démocrates pour le développement (Sud-Kivu). Certains actuels ou anciens animateurs des institutions et entreprises du portefeuille comptent au nombre de candidats indépendants recalés.

Parmi les invalidés, figurent notamment Jean Bamanisa Saidi pour la province de l’Ituri ; Justin Bitakwira pour le Sud-Kivu ; Bruno Bukasa et Christophe Kolomonyi à la Lomami ; Joachim Taila Nage pour la province du Sud-Ubangi.

Treize candidats vont se battre pour le poste de gouverneur dans la Tshopo. C’est dans cette province qu’il y a le nombre élevé des candidats.

Par contre, l’invalidation de Christophe Kolomonyi, candidat indépendant, et Bruno Bukasa de l’UDPS-Tshisekedi laisse libre champ au candidat PPRD seul retenu pour briguer le poste de l’exécutif provincial dans la Lomami. La même situation se passe au Maniema, où un candidat PPRD est maintenu après l’invalidation de deux indépendants.

La ville-province de Kinshasa compte neuf candidats gouverneur, qui lorgnent le siège qu’occupe depuis douze ans André Kimbuta. Parmi eux figure un de ses ministres provinciaux, Magloire Kabemba.

Quant au nombre des candidats par parti politique, le PPRD est en tête avec onze candidats pour l’ensemble des vingt-quatre provinces, suivi de l’UDPS avec dix. L’AFDC et Alliés de Bahati Lukwebo aligne juste deux candidats, à la Mongala et au Sud-Kivu.

Plusieurs ténors, cadres du FCC et anciens gouverneurs se retrouvent dans la course mais en tant qu’indépendants.

Par ailleurs, les provinces du Nord-Kivu et Maï-Ndombe doivent, quant à elles, attendre l’organisation des législatives provinciales programmées le 31 mars prochain pour enfinpenser à l’élection de leurs gouverneurs respectifs.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (132)
Ebola (74)
FARDC (65)
Djugu (45)
Léopards (43)
FCC (37)
Can 2019 (28)
Lamuka (25)
Ituri (25)
Beni (22)
Unpc (22)
JED (21)
Ceni (20)
Sécurité (19)
ADF (19)