Bandundu : 105 détenus s’évadent de la prison du Cinquantenaire

La prison du Cinquantenaire de Bandundu, capitale provinciale du Kwilu, a connu lundi 25 février l’évasion de 105 détenus. 12 d’entre eux ont été récupérés, annonce la Police nationale congolaise (PNC) sur son compte Tweeter, ajoutant que « des expéditions de Police sont actuellement sur terrain pour traquer les fugitifs. »

Au total, 105 des 302 détenus de la prison du Cinquantenaire de Bandundu se sont évadés par la porte principale, en agressant les policiers commis à la garde de la prison. Parmi les évadés figure un militaire condamné au premier degré à sept ans de prison pour viol.

Cette évasion s’est produite juste à l’heure où les détenus devraient retourner dans les cellules. « Vers 16hrs45' », heure locale, précise la PNC. Les policiers de garde ont réagi, mais tardivement, en tirant des coups de sommation pour arrêter l’évasion.

Une dizaine de détenus ont été repris dans la même soirée. Des avis de recherche ont été lancés afin d’appréhender les autres qui demeurent encore en fuite. En attendant, les policiers de garde ont été arrêtés par l’auditorat militaire de garnison de Bandundu, pour des raisons d’enquête.

La famine serait la cause principale de cette évasion, selon plusieurs sources locales. Jusque-là, le directeur de cette prison se réserve de tout commentaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner