RDC : Félix Tshisekedi aux États-Unis, l’économie en bonne place dans les discussions (Analystes)

Le président de la République, Félix Tshisekedi, entame du 3 au 5 avril 2019 une visite de travail aux États-Unis. C’est sa première sortie officielle hors de l’Afrique depuis son investiture comme Chef de l'Etat congolais en janvier dernier.  Son voyage devrait permettre d’aborder les questions liées à la sécurité et la création d’emplois pour les Congolais en attirant plus d’investissements américains, estiment des analystes.

Le voyage du président Félix Tshisekedi aux États-Unis ne devrait pas se limiter aux seuls aspects diplomatiques.

Dans la délégation qui accompagne le chef de l’État se trouvent des opérateurs économiques.

Ce qui fait dire aux analystes que c’est une preuve de plus que l’économie sera en bonne place dans les discussions que le chef de l’État prévoit d’entreprendre aux États-Unis.

États-Unis : grands partenaires économiques

« Nous sommes très honorés que le chef de l’État ait pensé à nous. C’est un signal positif pour voir comment, on peut davantage attirer des investissements dans notre pays », indique John Kanyoni, vice-président de la chambre des Mines de la Fédération des entreprises du Congo (FEC). Il fait partie de la délégation présidentielle qui se rend à Washington.

Lors de sa rencontre la semaine dernière à Kigali avec les opérateurs économiques congolais, en marge de la VIIe édition d'Africa CEO Forum, le président Félix Tshisekedi avait promis d’incorporer dans sa délégation des hommes d’affaires congolais.

John Kanyoni présume que le chef de l’État va rencontrer beaucoup d’investisseurs potentiels sur place à Washington. Une occasion pour la FEC de les inciter à venir en RDC.

« C’est notre rôle d’être des ambassadeurs du secteur privé, montrer à ceux qui voudraient investir chez nous, qu’il y a un environnement qui devient de plus en plus incitatif, et nous sommes prêtes à l’accompagner », affirme l'homme d'affaires.

Pour lui, les États-Unis sont des grands partenaires économiques que la RDC peut avoir dans divers secteurs stratégiques.

« Un Congo plus prospère »

Dans un communiqué la semaine dernière, l’ambassadeur des États-Unis à Kinshasa, avait indiqué que son pays se félicite de la visite du président congolais à Washington.

Pour l’ambassadeur américain en RDC, la décision du président Félix Tshisekedi de faire de Washington sa première étape reflète : « Notre engagement commun envers un Congo plus paisible et plus prospère ».

"Cette visite offrira, avait-t-il ajouté, l’occasion d’examiner plus en détail notre intérêt commun à lutter contre la corruption, à respecter les droits de l’homme, à améliorer les services de santé et d’éducation pour le peuple congolais".

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner