Tshopo : les cours reprennent à l’Université de Kisangani, après deux mois de grève

Les étudiants de l’Université de Kisangani (UNIKIS) ont repris les cours, lundi 8 avril, après deux mois de cessation d’activités. Cette reprise a été facilitée par la mission de bons offices initiée par l’archevêque métropolitain de Kisangani en collaboration avec d’autres confessions religieuses notamment l’église protestante, l’armée du salut et l’église anglicane.

Dans toutes les huit Facultés et école supérieure du tourisme, filles et garçons, cartables à la main étaient heureux de retrouver le chemin des cours.

« C’est une décision qui a soulagé tout le monde. Nous pensions à une année blanche, mais les professeurs sont revenus sur leur décision de la grève », s’est réjoui un des étudiants, qui s’est exprimé sous anonymat.

Les enseignants ont suspendu leur grève en attendant la réalisation de la promesse faite par les autorités du pays pour les indemniser.

Mais certains professeurs restent sceptiques aux promesses du Président de la République quant à la réparation des dégâts qu'ils ont subis lors des événements du 7 au 8 février dernier.

« Nous sommes sceptiques. Nous connaissons ce pays, avec toutes les promesses qu’on fait, mais qui ne sont jamais réalisées. Nous voulons voir et palper, voir que les choses se normalisent », a fait savoir le professeur Pionius Katwala, doyen de la faculté des sciences.

Les corps académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de l’Université de Kisangani (UNIKIS) avaient déclenché lundi 18 février une grève illimitée, après l’expiration du préavis de huit jours accordé aux autorités de l’université. Celles-ci devaient répondre à leurs revendications, notamment le déguerpissement des étudiants du complexe Elungu et le rachat des biens brûlés.

Selon un rapport de la commission d’évaluation, les dégâts causés par les étudiants de l’Université de Kisangani lors des incidents du 7 et 8 février sont chiffrés à 105 405 USD.

La reprise des cours à l’UNIKIS est le fruit de la mission de bons offices initiée par Monseigneur Marcel Utembi, archevêque de Kisangani, a souligné, le Professeur Benoît Dheda DJailo, Recteur intérimaire de l’Unikis.

Un conseiller spécial du chef de l’État est attendu au courant de cette semaine pour résoudre le litige.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner