Examen d’État : prérogative exclusive du ministère de l’EPSP, tranche la présidence de la République

L’organisation de l’examen d’État rentre désormais dans les prérogatives exclusives du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), a tranché lundi 8 avril le cabinet du chef de l’État.

L’annonce a été faite au ministère de l’EPSP en présence du ministre de la Formation professionnelle, métier et artisanat (FPMA), Pierrot Uweka Ukaba, et de son collègue de l’EPSP, Emery Okundji.

Ce dernier a parlé également de la création d’une commission mixte EPSP-FPMA chargée d’élaborer les passerelles de fonctionnalité de quatre domaines de collaboration identifiés dans l’ordonnance qui fixe les attributions des ministères.

Les membres d'une commission mixte issue de deux ministères vont superviser les évaluations de l’exercice 2019. Les deux ministères se sont récemment disputés l'organisation de l'examen d’État, l'équivalent du baccalauréat dans de nombreux pays d'Afrique, pour les élèves de la filière professionnelle.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner