Elections des gouverneurs en RDC : « déjà biaisées à la base », selon Lamuka

Les élections des gouverneurs en République démocratique du Congo (RDC) « étaient déjà biaisées à la base », estime Steve Kivwata, porte-parole de la plateforme Lamuka, qui a porté la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle. Dans une interview accordée mercredi 10 avril à Radio Okapi, il propose de repenser le mode de scrutin.

« En tant que Lamuka, nous n’attendions rien d’intéressant. Nous estimons qu’au-delà de nos positions partisanes, nous devons réfléchir sur l’avenir de la province. La province est une entité régionalisée après le niveau national, mais les candidats gouverneurs n’ont pas eu l’opportunité de présenter leurs programmes à la population congolaise et n’ont pas fait des débats entre les différents challengers », regrette Steve Kivwata.

Selon lui, les élections des gouverneurs n’étaient rien d’autre que le prolongement des élections des députés provinciaux.

Steve Kivwata propose de reconsidérer le mode de scrutin, et s’interroge sur la pertinence de quitter la proportionnelle pour aller vers le scrutin majoritaire.

« Nous estimons que ces genres de débats structurels doivent avoir lieu parce que le citoyen se sent de plus en plus écarté de cette élection des gouverneurs de province. On doit penser comment est-ce qu’on peut donner l’opportunité à un parti ou regroupement politique d’avoir une majorité au parlement plus confortable qui pourra lui permettre de bien fonctionner », suggère-t-il.

Selon les résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Front commun pour le Congo (FCC) gagne les gouvernorats des 16 provinces sur les 22 où les élections se sont déroulées.

La coalition Lamuka remporte dans une province, tout comme le Cap pour le changement (CACH).

Dans 4 provinces (Haut-Lomami, Kasaï-Central, Nord-Ubangi et Tshopo), la CENI devra organiser un deuxième tour pour départager les candidats. Les élections suspendues dans deux provinces (Sankuru et Sud-Ubangi) vont être organisées samedi 13 avril.

Au Nord-Kivu et dans la Maï-Ndombe, les élections seront organisées après l’installation des assemblées provinciales.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner