Cas-info.ca : « Naufrage sur le lac Kivu : le président Tshisekedi décrète une journée de deuil national »

Revue de presse du vendredi 19 avril 2019.

La RDC est en deuil ! C’est la phrase qui résume les titres des médias congolais, parus vendredi 19 avril. Un deuil national, décrété par le président de la République, suite au naufrage survenu sur le lac Kivu à Mukwidja, territoire de Kalehe.

Le président Tshisekedi vient de décréter une journée de deuil national en mémoire de plus de 100 personnes qui ont péri dans le naufrage d’une pirogue motorisée aux larges du lac Kivu, écrit Cas-Info.ca qui indique que « les drapeaux du pays seront en berne sur toute l’étendue du territoire national. »

« Plus de 142 familles endeuillées, c’est pratiquement tout le territoire qui est ébranlé (…) Sachez que nous sommes conscients des difficultés qui sont les vôtres. Nous avons pris quelques décisions d’urgence pour le court terme. Pour le long terme, nous allons voir comment éviter ces drames à l’avenir », affirme le président Tshisekedi sur des propos rapportés par Actualité.cd.

Forum des As qui a titré sur le même sujet évoque l’ouverture d’une enquêté sur ce drame national.

En dehors de l’enquête initiée par le Président de la RDC, d’autres mesures ont été prises pour éviter ce genre de tragédie, complète l’Agence Congolaise de Presse (ACP).

Le média officiel note par exemple l’interdiction des bateaux ou des pirogues motorisées de naviguer sans bouée de sauvetage pour chaque passager, la construction sur le lac Kivu de 4 ports pour permettre aux grands bateaux d’accoster et la poursuite et l’éradication des groupes armés. 1000 bouées de sauvetage ont été remis à l’occasion aux mains du gouverneur de province.

Environ 150 personnes ont perdu la vie lors du naufrage d’une pirogue motorisée dans la nuit du 15 au 16 avril dernier sur le Lac Kivu, rappelle pour sa part 7sur7.cd.

Assemblée nationale : pas de consensus sur les postes au bureau définitif

L’autre sujet de ce matin est le dépôt des candidatures aux différents postes du bureau définitif de l’assemblée nationale.

Actualité.cd qui suit les tractations autour de l’élection du bureau définitif de la chambre basse du parlement a constaté jeudi qu’Henri-Thomas Lokondo a déposé sa candidature, malgré le soutien de son regroupement (FCC) à Jeanine Mabunda Lioko. Vice-président du regroupement Palu et Alliés, membre du Front Commun pour le Congo(FCC), le député national Henri-Thomas Lokondo a confirmé sa candidature au poste de président du bureau définitif de l'Assemblée nationale, précise le portail.

Alors que la bataille s’annonce âpre au perchoir de la chambre basse, Lugi Gizenga a déposé une contestation de la candidature de Lokondo, du fait que le regroupement Palu et alliés a signé la déclaration de son appartenance à la majorité parlementaire de la coalition FCC-CACH qui a aligné la candidature de Mme Mabunda Lioko, fait remarquer Le Potentiel.

Selon le journal, c’est pour éviter la désagréable surprise de 2007 au perchoir du Sénat entre le candidat de la Majorité She Okitundu et Léon Kengo que les subterfuges sont encore concoctés.

Le spectre « Kengo » plane, analyse Congoprofond.net, qui pense que l’élu de Mbandaka peut surprendre.

La balance des députés nationaux de la coalition Lamuka (103), pourrait pencher en sa faveur. Des mécontents et/ou frustrés du deal CACH-FCC sont dans sa ligne de mire. Dans sa propre plate-forme politique, le FCC, où il y a plusieurs frustrations, Henri-Thomas Lokondo est certain d’avoir un nombre important d’électeurs, décrypte le média en ligne.

Du côté de l’opposition qui a refusé de siéger au bureau définitif de l’Assemblée nationale, Albert Fabrice Puela a déposé aussi sa candidature au poste de rapporteur adjoint (poste confié à l’opposition), souligne 7sur7.cd.

En réalité, l’opposition boycotte sans boycotter véritablement, constate Capsud.net.

Evoquant une série d’adages, le média en ligne fait comprendre à « Monsieur de l’opposition », que « le malheur des uns fait le bonheur des autres » et que « la nature a horreur du vide », pour conclure que la candidature de Fabrice Puela « fait sûrement le bonheur de la coalition FCC-CACH qui aura des arguments sur la composition du bureau. »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner