RDC : l’armée appelle les groupes Mai-Mai de Butembo et Lubero à se rendre

Les Forces armées de la RDC (FARDC) appellent tous les groupes armés Mai-Mai actifs dans la région de Butembo et Lubero au Nord-Kivu à déposer les armes.  Ces miliciens s’illustrent ces derniers temps par les attaques contre les positions de l’armée, de la police et des équipes de la riposte contre l’épidémie d’Ebola.

Selon le major Mak Hazukay, porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, tous les récalcitrants seront désarmés par force et neutralisés.

« Le message est très clair, c’est celui demander à tous ces jeunes gens qui ont pris l’habitude de s’attaquer aux équipes de riposte contre Ebola, de l’armée, de la police et consorts de déposer les armes et se rendre », a affirmé le major Mak Hazukay.

Selon lui, les portes des FARDC sont ouvertes pour recevoir les miliciens qui veulent apprendre le métier des armes.

S’attaquer aux gens qui sont venus sauver des vies contre cette maladie à virus Ebola, a-t-il estimé, constitue un crime contre l’humanité.

« Mais nous constatons seulement qu’il y a des récidivistes qui sont peut-être instrumentalisés. Les instructions sont claires et permanentes : ceux qui ne vont pas se soumettre seront désagréablement surpris, désarmés par force. Et ceux vont résister seront neutralisés », a averti l’officier.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner