Justin Omokala sur les accusations contre Mende : « Basile Olongo n’est ni ministre des Mines ni procureur »

Justin Omokala, député provincial élu du Sankuru et porte-parole de Lambert Mende estime, dans une interview à Radio Okapi que le ministre intérimaire Basile Olongo n’a pas le droit de d’accuser Lambert Mende de détenir illégalement un diamant. Cette tâche revient au ministre des Mines ou au procureur, ajoute l’élu de Lodja.

« Qui donne à Basile Olongo le pouvoir de se substituer à la justice ? Basile Olongo n’est ni ministre des Mines, ni Procureur. Le ministre de l’Intérieur peut juger un député national ? pour le reste, c’est un petit règlement de compte. Qui a accusé Mende ? Même si Mende est accusé, ce n’est pas au ministre de l’Intérieur de le faire arrêter », a réagi Justin Omokala.

Selon lui, le ministre de l’Intérieur n’évoque ni les noms des accusateurs ni l’infraction commise par le ministre honoraire Lambert Mende. Le député Mende a agi, poursuit-il, en conformité avec la loi.

Le vice-Premier ministre à l’Intérieur, Basile Olongo a déclaré lundi que le député Lambert Mende devait répondre devant la justice pour détention illégale d'un diamant découvert par des creuseurs artisanaux clandestins venus du Sankuru.  

Justin Omokala ne l'entend pas de cette oreille. « Le nouveau code minier dit ceci : le manuel de procédure de traçabilité des produits miniers de l’exploitation artisanale appartient aux Congolais. Et les procédures de vente et d’obtention sont fixées par une loi organique.

Les directeurs provinciaux des mines dans leurs attributions donnent des autorisations d’exploitation artisanale. Le gouverneur de province entérine. Vous pensez que ces artisanaux du Sankuru n’avaient pas des documents qui couvrent leurs activités ?», s’interroge Justin Omokala.

/sites/default/files/2019-05/05._220519-p-f-kinshasa_reaction_camp_mende-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner