Ebola à Butembo : agressé par des villageois, un hygiéniste meurt de ses blessures

Un hygiéniste de l’équipe de prévention et contrôle des infections est décédé des suites de ses blessures lors de son transfert vers l’hôpital général de référence de Mabalako, renseigne le ministère de la Santé dans un communiqué publié dimanche 26 mai.
 

Il avait été agressé, samedi 25 mai, avec d'autres habitants du village formés pour mener certaines activités de riposte contre Ebola lorsqu'une partie de la population du village Vusahiro, dans la zone de santé de Mabalako, s’était soulevée.

Le centre de santé de Vusahiro a été saccagé et pillé, et trois maisons du village ont été incendiées. 

Le même communiqué indique que le triage du centre de santé de Vulamba dans la lutte contre Ebola, dans la zone de santé de Butembo, a été vandalisé par des inconnus dans la nuit du 25 au 26 mai.

Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé a atteint 105 cas (5,5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables) dont 35 décès.

Le ministère de la Santé note aussi que 80 points d'entrée et de points de contrôle sanitaire sont déjà opérationnels.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner