Kasangulu : trois morts lors d’une embuscade tendue par des coupeurs des routes

Trois personnes ont été tuées, une autre grièvement blessée et des biens emportés lors des affrontements, la nuit du lundi à mardi 28 mai, entre des coupeurs des routes et les FARDC dans le territoire de Kasangulu (Kongo-Central). Ces accrochages sont intervenus pendant que ces coupeurs des routes dévalisaient un minibus, ont indiqué la police et les autorités de Kasangulu, précisant qu’il s’agit de la troisième attaque en l’espace d’un mois.  

Tout a commencé vers minuit heures locales quand ces coupeurs des routes - une trentaine, selon des rescapés - ont barricadé la route nationale numéro 1 avec des briques et de gros arbres précisément au village Diaki. Ils ont arrêté un minibus en provenance de Madimba avec des passagers à bords. Biens de valeurs, argent et téléphone portable ont été ravis.

Alertées, les FARDC du poste de Mingadi sont intervenues en tirant des coups feux en l’air. Avec leurs armes de chasse, ces assaillants ont réagi.

Quatre personnes ont reçu des balles. Le chauffeur du minibus, une commerçante sont morts sur le champ, leur corps se trouvent à la morgue de l’hôpital de référence de Masa de Kasangulu. La troisième personne, un jeune homme touché au pied, est mort ce matin des suites de ces blessures, selon le député provincial élu de Kasangulu, Papy Mambo Luamba.

Aucun bandit n’a été arrêté.

C’est la troisième attaque des coupeurs des routes depuis le début de ce mois dans cette partie du Kongo-Central. Papy Mambo Luamba demande à justice d’organiser une chambre foraine pour juger les neuf autres coupeurs des routes arrêtés il y a un mois.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner