Ituri : onze morts dans deux attaques armées à Walendu Pitsi

Onze morts, dont huit civils et trois assaillants, ont été comptabilisés après deux attaques, perpétrées mardi 18 juin, par des hommes armés dans les localités de Blukwa-Mbi et Liri, dans le secteur de Walendu Pitsi en territoire de Djugu (Ituri). Ce bilan a été livré par la société civile locale et l’armée.

La première attaque a eu lieu vers 5 heures du matin. Un groupe d’hommes armés munis de fusils et armes blanches a attaqué la position des Forces armées de la RDC (FARDC) de Blukwa-Mbi dans le groupement Ladedjo, à environ 80 km, au Nord de Bunia.

Il y a eu des affrontements entre les deux parties. Le Major Jerry Pelo, chargé de communication du chef d’Etat-Major général adjoint chargé des opérations et renseignements, le général Gabriel Amisi dit Tango Four, avance un bilan de trois assaillants tués et un militaire grièvement blessé ainsi qu’une arme AK 47 récupérée.

Un autre groupe d’hommes armés non autrement identifiés a attaqué la localité de Liri, dans le groupement Dz’na, toujours dans le secteur de Walendu Pisti.

Selon la société civile du territoire de Djugu, ils ont tué huit personnes et incendié 98 maisons. Son président, Jules Tsuba indique que les victimes sont constituées essentiellement des déplacés de guerre.

A ce stade, plusieurs villages dans le territoire de Djugu sont vidés de leurs habitants. Plusieurs observateurs redoutent une crise humanitaire dans la région.

L’armée affirme contrôler la région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner