RDC : JED et RSF demandent la réouverture de RTVS 1

Reporters sans frontières (RSF) et Journaliste en danger (JED) demandent la réouverture de la chaîne de télévision RTVS 1. Ces deux ONG condamnent la « fermeture arbitraire de ce média proche de l’opposition, la première du genre depuis l’arrivée au pouvoir du président Félix Tshisekedi », indique un communiqué signé par ces deux structures.

Le signal de la Radiotélévision par Satellite (RTVS1) a été coupé, selon le communiqué, en pleine journée, samedi 29 juin, alors que la chaîne, propriété d’Adolphe Muzito, l’un des leaders de l'opposition au président congolais Félix Tshisekedi, diffusait une émission au cours de laquelle des invités appelaient à participer à une manifestation interdite par les autorités.

« C’est un véritable acte de censure qui est en totale contradiction avec les promesses effectuées par le nouveau président en matière de liberté de la presse. Les exactions commises contre les journalistes et les médias congolais sont en baisse depuis le début de l’année. Nous exhortons la nouvelle administration à ne pas revenir en arrière avec des méthodes de censure à l’œuvre sous le régime de Joseph Kabila, », a déclaré Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF.

JED demande au CSAC, instance habilitée à réguler les médias congolais et à promouvoir la liberté de la presse, de s’impliquer pour faire cesser la censure qui prive d’informations des centaines de personnes et obtenir la reprise des émissions de ce média.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner