Comment améliorer les poursuites judiciaires des présumés auteurs des crimes contre la faune en RDC ?

La RDC est l’un des pays du Bassin du Congo dont la diversité écologique est l’une des meilleures de la région en raison de sa superficie et d’innombrables ressources fauniques, floristiques et halieutiques qui la compose. Pour protéger son écologie, le pays s’est doté d’un cadre légal assez riche et varié qui intègre différentes dispositions de protection de la faune sauvage sous tous les aspects ainsi que des institutions telles que l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et le Corps de protection des Parcs Nationaux et des aires protégées apparentés (Corps PPN) qui permettent non seulement de prévenir les infractions fauniques, mais aussi de les réprimer en collaboration avec le pouvoir judiciaire.

Malgré l’existence de ces institutions de contrôle et la règlementation du secteur de l’environnement, le braconnage et la pratique des activités illicites dans les aires protégées de la RDC se font, généralement, en toute impunité.

- Comment améliorer les poursuites judiciaires des présumés auteurs des crimes fauniques en RDC ?

Des plus amples détails dans ce numéro d’Echo du développement présenté par Taty DILENGENDJU Mapuku.

/sites/default/files/2019-07/18072019-pf-echo_du_developpement_lutte_contre_la_criminalite_faunique_29_minutes_31_secondes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner