Pour Thambwe Mwamba, le Sénat va jouer le rôle de contre-pouvoir pour le bien des Congolais

Alexis Tambwe Mwamba, nouveau président du bureau définitif du Sénat estime que la chambre haute du Parlement va jouer le rôle de contre-pouvoir pour le bien être des congolais. Il l’a dit dans son discours d’investiture samedi 27 juillet.

« Le Sénat est et reste le stabilisateur institutionnel indispensable à une démocratie apaisée et nos prédécesseurs l’ont bien montré au cours de la longue législature précédente. Le Sénat protège les citoyens des lois parfois votées dans la précipitation, des excès éventuels de l’exécutif influencé par la proximité d’élection ou des problèmes face à l’opinion publique. C’est ce contre-pouvoir exigeant qu’incarne le Sénat », a promis Alexis Thambwe Mwamba.

Il a aussi fait allusion à l’administration et au développement des provinces par la mise en place par le gouvernement d’un outil financier interprovincial pour assurer le financement des projets sociaux et les investissements publics dans les provinces.

Le successeur de Léon Kengo promet aussi de collaborer avec le gouvernement :

« Je resterai attaché à un Sénat qui devra soutenir le gouvernement à chaque fois que l’intérêt de la RDC l’exigera et qui devra savoir dire non, chaque fois qu’il le ressentirait en conscience ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner