RDC : les autorités de l’Ituri veulent suspendre la distribution d’outils agricoles comme les machettes et les haches

Le gouvernement provincial va initier une démarche auprès des humanitaires pour les appeler à suspendre la distribution d’outils agricoles comme les haches et les machettes, utilisées comme armes blanches par des tueurs notamment dans le territoire de Djugu.

Cette option a été levée au cours du conseil des ministres provincial tenu ce week-end à Bunia.

Selon le porte-parole du gouvernement provincial de l’Ituri, Janvier Egudra, un lot de ces intrants agricoles est stocké dans les entrepôts des humanitaires pour être distribué aux bénéficiaires. La présence de ces outils est, selon lui, « nature à créer la psychose dans le chef de la population » locale.

Le ministre provincial de l’agriculture a été instruit d'« initier des démarches auprès du PAM dans le sens de conserver encore ces intrants jusqu’à la stabilisation psychologique de la population », a indiqué Janvier Egudra dans cet extrait sonore :

/sites/default/files/2019-07/290719-p-f-bunia_gvt_provincial_suspend_la_distrb_des_machettes_et_houes.mp3

La province de l’Ituri, particulièrement le territoire de Djugu, fait face à une insécurité récurrente. Cinq personnes avaient été décapitées mercredi 17 juillet dans leurs champs par des hommes armés non identifiés au village de Soloya 2, vers Mwanga, à une dizaine de kilomètres de Bunia. Ce jour-là, huit personnes, dont six membres d’une même famille, travaillaient dans leurs champs à Mwanga lorsque des hommes munis d’armes blanches avaient surgi et avaient commencé à les découper à la machette.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner