Masisi : des habitants de Nyange, Bibwe et Mpati trouvent refuge ailleurs pour échapper aux taxes des groupes armés

Les habitants des localités Nyange-Bibwe, Mpati et Kivuye, du groupement Bashali Mokoto, trouvent refuge dans des villages plus sécurisés pour échapper aux taxes illégales imposées par des combattants du NDC\Rénové.

Ces miliciens obligent chaque habitant, y compris les enfants, à payer une taxe de 1 000 FC (0.61 USD) par mois. Cette décision a été prise par Kibonge Mudogo, commandant secteur du NDC\Rénové. Ce dernier a même imposé au chef de localité de sensibiliser la population pour payer cette somme. Les récalcitrants sont soumis à de fortes amendes, allant jusqu’à 100 000 FC (60.73 dollars), dénonce un habitant qui a trouvé refuge ailleurs.

Selon lui, ces hommes armés effectuent des recouvrements forcés dans les églises, les champs et dans l’administration.

L’administrateur de Masisi interrogé par Radio Okapi indique que cette question relève de l’armée et du gouvernement central.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ebola (128)
Djugu (55)
FARDC (50)
FCC (48)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (24)
AFDC-A (23)
Caf (20)
Monusco (20)
CAN (20)